Un effort partagé pour un maintien des prestations

A une faible majorité (38 oui, 32 non et 8 abstentions), le conseil communal de Vevey vient de valider le budget 2018 de la Ville. Le PS Vevey a défendu une position pragmatique, sans vendre du rêve comme certains et aucune prestation d’importance ne sera touchée au quotidien, rendant ce budget acceptable pour le PS Vevey.

A une faible majorité (38 oui, 32 non et 8 abstentions), le conseil communal de Vevey vient de valider le budget 2018 de la Ville. Le PS Vevey a défendu une position pragmatique, sans vendre du rêve comme certains mais sans qu’aucune prestation d’importance ne soit touchée au quotidien, rendant ainsi ce budget acceptable pour le PS. Le PS Vevey accepte ce budget car être un parti responsable, c’est avant tout défendre les habitants et les travailleurs de cette commune, leurs intérêts et les services qui leurs sont nécessaires plutôt que de prêcher par dogmatisme.

Le PS Vevey a rappelé par la voix de sa cheffe de groupe, Caroline Gigon, que le compromis trouvé par les services, la municipalité et la grande majorité des membres de la commission des finances, et donc de la majorité des groupes politiques de Vevey, a été âprement discuté, avec pas moins de 24 heures de séances pour la seule commission des finances. Ces efforts partagés entre la population et les services de la municipalité, sans que des prestations d’importance ne soient touchées au quotidien, rendent ce budget acceptable pour le PS Vevey.

Avec le soutien quasi unanime des Verts, de Vevey Libre et du PDC, le budget a été adopté sans modifications autres que celles proposées par la Commission des finances. Pourtant, ce travail constructif a été noyé sous une avalanche d’amendements qui visaient plus à faire des déclarations publiques qu’à en modifier le fond. Les débats durant cette deuxième séance sur le budget auront montré le vrai visage d’une partie du Conseil communal. Si certains « mouvements » politiques font semblant de ne pas voir le déficit structurel dont souffre Vevey et préfèrent le dogme à la responsabilité, le PS Vevey continuera à travailler pour tisser et trouver des majorités afin de défendre les intérêts des habitants et des travailleurs de la commune.

Le PS Vevey s’inquiète également de l’irresponsabilité de certains partis. Après avoir annoncé soutenir une hausse de 3 points et 1.2 mios d’économie, puis collaboré avec l’ensemble des partis représentés à la Municipalité ainsi que le PDC, une majorité du groupe PLR a refusé ce budget. Couplé au refus en bloc du mouvement d’extrême-gauche, les services et surtout les citoyennes et les citoyens de Vevey ont failli ne pas avoir de budget, devoir composer avec une ville fonctionnant avec grandes difficultés et ne plus être assuré d’avoir accès à des prestations pourtant indispensables. Refuser le budget car il n’y a pas eu les augmentations voulues est irresponsable.

Enfin, le PS Vevey continuera à demander que les services et la municipalité se dotent d’outils d’analyses et de projections financières et organisationnelles de pointe de manière à gérer les deniers publics de manière nuancée et pointue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *