Et la terre brûla…

Ces dernières heures ont été mouvementées à Vevey. Après avoir appris par communiqué de presse que la Municipalité de Vevey avait sollicité l’Etat de Vaud afin de résoudre ses difficultés de fonctionnement rencontrées depuis plusieurs mois, le PS Vevey estimait que le communiqué de la Municipalité était assez parlant et démontrait la gravité de la situation. Le PS Vevey ayant toujours voulu le mieux pour la commune, il n’allait donc par rajouter d’huile sur le feu ni faire d’autres commentaires.

Pourtant, et alors que tous les partis représentés au Conseil communal, PS en tête, semblaient s’accorder sur le souhait de voir une issue heureuse à cette médiation, ce mercredi matin, les municipaux Vevey Libre Jérôme Christen et Michel Agnant ont tenu une conférence de presse. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils n’y sont pas allés par quatre chemin. Au lieu d’aller dans la direction d’une médiation et de faire face à leur propre responsabilité, les deux Municipaux de Vevey Libre refusent le processus de médiation. Le PS Vevey appelle les municipaux de Vevey Libre à prendre leur responsabilité.

Face au désaveu de leur propre président de parti (ndlr. La Liberté du 20 décembre 2017 qui écrit « Vevey libre soutenait encore ses ministres. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. »  et «Vevey libre n’est plus en phase avec leur manière de faire. Ils nous ont demandé de refuser le budget. Nous n’étions pas d’accord, et celui-ci a finalement été accepté grâce au vote de notre groupe», souligne Francis Baud, président de Vevey Libre. »), Jérôme Christen et Michel Agnant se retrouvent plus isolé que jamais en pratiquant une politique de la terre brûlée.

Le PS Vevey se demande si les deux Municipaux de Vevey Libre se rappellent leur serment d’être au service des Veveysannes et des Veveysans. En refusant une médiation externe, Jérôme Christen et Michel Agnant enterrent toute chance de réussite d’une amélioration du climat de travail au sein de la Municipalité. Une fois encore, ce sont les Veveysannes et les Veveysans qui en pâtiront en premier lieu. Il n’est pas acceptable que deux membres qui semblent dysfonctionner puissent prendre en otage le bon fonctionnement d’une commune de la taille de Vevey et le travail de leurs collègues.

Le comité du PS Vevey tiendra une séance extraordinaire et décidera quelle stratégie il adoptera. Pour l’instant, toutes les portes semblent ouvertes et aucune solution n’est écartée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *